Charlotte Aftassi

SPIRITUALITE : Le temps existe-t-il ? Comprendre la notion de temps.

Dernière mise à jour : 6 juin



Qui ne s’est jamais penché sur la notion de temps ? Le temps existe-t-il ou pas ? Peu importe, nous subissons son écoulement au quotidien. Il est ce fameux pont qui nous fait passer de l’état énergétique à la matière. Qui dit matière, dit temps.


Dans notre système solaire, une chose est sûre, le temps est cyclique, le soleil se lève, il se couche, les saisons défilent, et ça revient systématiquement au point de départ. L’écoulement du temps ici est parfaitement visible. Donc même si ce temps n’existe pas en tout cas sur Terre, nous en avons l’illusion grâce à la matière.

L’univers est infini, seule la limite est créatrice d’unité temporel. Hors des limites, tout devient éternité.

Le temps n’est pas absolu : Ce qui veut dire qu’il n’existe pas de façon indépendante. Évidemment si vous mettez une horloge toute seule dans le cosmos, cela n’a absolument aucun sens. Savoir qu’il est 15h au moment où une étoile défile, ça ne nous amène aucune information puisque que nos repères temporels à nous n’impacteront pas cette jolie petite étoile qui parade dans l’univers.

La théorie de la relativité d'Einstein nous dit que le Temps est relatif à la distance et à la vitesse.


Reprenons à travers d'exemple et de métaphores pour comprendre. (La théorie scientifique sera vulgarisée.)

Principe Paradoxe des jumeaux de Langevin :

On utilise ce principe pour illustrer la théorie avec ce fameux duo où l’un est dans l’espace voyageant à la vitesse de la lumière, et l’autre est resté sur terre. Celui qui est en mouvement , donc qui voyage à la vitesse de la lumière, vieillira moins que celui qui est immobile. Pourquoi ?


Prenons deux personnages : Mireille et Bernard.

Les deux partent de Paris pour se retrouver à Nice, séparément.


Bernard quitte Paris à 09h00 et arrive à 09h02 : il se téléporte.

-> Il a gagné du temps. Il a toute sa journée devant lui. Il est en forme et encore frais.


Mireille quitte Paris à 09h00 et arrive à 17h00 : elle prend la voiture voiture et roule à 120km/h sur l’autoroute.

-> Elle a perdu du temps. Elle arrive, elle est fatiguée voir fanée. Donc Mireille va vite courir acheter de la crème anti ride pour retrouver Bernard.


La destination ici est Nice. Dans le paradoxe des jumeaux de Langevin, la destination c’est se retrouver sur Terre. L’un revient sur Terre et l’autre n’aura pas bougé.


Donc imaginez Bernard avoir fait Paris-Nice/Nice-Paris en téléportation et Mireille qui n’a toujours pas bougé. On peut aussi émettre l’hypothèse que la destination n’est pas géographique mais temporel. A savoir, une destination symbolique.

On fait notre chemin chacun de notre côté et on se retrouve des années plus tard. Dans tous les cas, il y a une notion de temps, de distance et de vitesse.


On voit bien que c’est donc ici relatif à la distance parcourue : Paris - Nice : distance : plus c’est loin, plus c’est long. Également, relatif à la vitesse : téléportation en 1 minute contre 8h de route : plus c’est rapide plus c’est près.